Aller au contenu
Accueil » Blog » « Respecte-toi »?

« Respecte-toi »?

Depuis mon adolescence, on m’a trĂšs souvent rĂ©pĂ©tĂ© « Respecte-toi« , et j’ai toujours trouvĂ© cette phrase toute faite assez stupide, abstraite. Je n’ai jamais vraiment compris ce que ma mĂšre me disait quand elle me sortait ça Ă  tout bout de champ, donc j’ai continuĂ© de vivre ma vie comme je l’entendais, sans jamais vraiment comprendre ce conseil, mĂȘme s’il restait dans un petit coin de ma tĂȘte. Et je n’ai jamais osĂ© demander, pour ne pas passer pour une andouille. Parce que je savais que je me ferais engueuler, Ă  base de « Mais fais pas l’idiote, tu sais trĂšs bien ce que je veux dire ». Au fur et Ă  mesure de mes expĂ©riences et des annĂ©es, j’ai donc rĂ©flĂ©chi au sens de ce principe, et je pense que je l’ai compris, sans toutefois ĂȘtre d’accord avec. Je m’en explique.

Respecte-toi putain!

Cette phrase, je ne compte pas le nombre de fois ou je l’ai entendue, ou j’ai feintĂ© avoir compris ce qu’on me faisait retentir dans mes oreilles. J’ai essayĂ© de comprendre par moi-mĂȘme, de demander au Grand Savant Google, personne n’a jamais su me rĂ©pondre. C’Ă©tait ce genre de phrase, Ă  la « Fais attention » qu’on rĂ©pĂšte sans cesse Ă  nos gosses.

Mais faire attention Ă  quoi?
Respecter quoi au juste?
Qu’est-ce que c’est, ne pas se respecter?

Une histoire de Valeurs

Ce fameux « Respecte-toi » , c’est avant tout une histoire de valeurs morales. Comme le dit le vieux sage Wiki:

En philosophie, une valeur morale est un choix qui guide le jugement moral des individus et des sociĂ©tĂ©s. Les valeurs morales forment un corps de doctrines, qui prennent la forme d’obligations qui s’imposent Ă  la conscience comme un idĂ©al1. Ces valeurs morales sont crĂ©Ă©es et transmises par les idĂ©ologies, les religions et les sociĂ©tĂ©s humaines. Certaines de ces valeurs morales se veulent universelles. Le don de soi, la tolĂ©rance, le respect, la loyautĂ©, sont des exemples de valeurs morales.
Wikipédia, Valeur morale

La personne qui te dira « Respecte-toi« , souvent, te dira cela si tu fais quelque chose qui va Ă  l’encontre de ses principes Ă  elle. Sauf que ses principes ne sont pas universels. Chacun possĂšde son opinion, ses pensĂ©es, ses valeurs. La sociĂ©tĂ© comportant pas mal de tabous, les gens doivent entrer dans un moule, avoir des pensĂ©es conformes Ă  un mode de vie particulier, cacher ce qui peut ĂȘtre potentiellement offensant, et « faire bien« .

C’est trĂšs subjectif, le bien et le mal.

– Empereur Palpatine, Star Wars.

Une personne coincĂ©e par exemple, trouvera qu’une personne qui se dĂ©nude, qui est libertine, ou toute autre « dĂ©viance » diffĂ©rente d’elle mĂȘme, ne se respectera pas. Cette phrase est au final, un manque de respect au mode de vie des autres, une façon d’imposer sa propre vision des choses, tout en culpabilisant la personne en face.

« Tu montres ton cul? Tu ne te respectes pas. »

Sauf que le respect de soi-mĂȘme est une notion intrinsĂšque Ă  chacun. Vivre et laisser vivre. Respecter les autres, c’est les laisser vivre leur vie comme iels l’entendent. Ce n’est pas parce que ta voisine fait des choses que tu ne ferais pas qu’elle est une moins bonne personne que toi.

Ce que j’en pense

C’est vrai que j’ai un grand coffre Ă  jouets plein de sextoys. Que j’ai eu pas mal de partenaires au lit, tant masculins que fĂ©minins. Que j’ai Ă©tĂ© camgirl. Que j’ai frĂ©quentĂ© des travailleuses du sexe. Que j’ai Ă©tĂ© modĂšle de photos de charme et de lingerie. Que je ne suis pas obligĂ©e d’ĂȘtre amoureuse pour coucher avec quelqu’un. Plein de personnes qui ne rentrent pas dans le « moule » de la bien-pensance.

Je prends cette phrase maintenant dans un tout autre sens, si je peux dire ça comme ça. Je me respecte dans le sens oĂč:

  • Je prends soin de moi,
  • Je ne vais pas Ă  l’encontre de mes valeurs Ă  moi,
  • J’assume mes dires et mes actes,
  • Je me fais plaisir et je ne fais rien de mal,
  • Je ne fais rien qui pourrait me faire me sentir « sale« , mal Ă  l’aise.
  • Je respecte mes principes et ne juge pas les autres.
  • Je reste fidĂšle Ă  moi-mĂȘme.

Et toi, oĂč en es-tu avec cette notion?

Exprime-moi tout ça, et viens, on Ă  qu’Ă  se faire un dĂ©bat en commentaires.
Je suis sûre que nous pouvons en apprendre beaucoup des autres.

Et puisque le sujet appelle Ă  la controverse, d’avance:
PEACE.

Commentaires

  1. Olala merci !
    J’ai eu une conversation avec une amie la semaine passĂ©e. Enfin « amie »…
    Elle me disait « tu as changĂ©e, tu est passĂ©e d’une vie sexuelle nulle Ă  une vie sexuelle ou tu as eu plus de gars que moi. (une dizaine en 2 ans… elle une dizaine en 32 ans) Faut te respecter » « d’ailleurs, ne raconte pas a ton homme la vie sexuelle que tu as eu avant lui » (je pensais en faire un article d’ailleurs… lol)
    Ca m’a mis hors de moi…
    Je lui ai alors rĂ©pondu que je voyait pas le mal et que tant que je me sentais Ă  l’aise dans mes baskets, tout allait bien. Qu’avant j’avais un point de vue mais que celui ci a Ă©voluĂ©… et surtout, que je n’avais pas Ă  me justifier pour ça. Et je lui ai dit qu’il Ă©tait au courant de tout dans les moindres dĂ©tails…
    La diffĂ©rence entre elle et moi, c’est que si j’ai envie de coucher avec quelqu’un et que l’autre aussi, je le fait. (si je suis pas en couple of course) On est deux adultes consentants et tout va bien dans le meilleur des mondes. On se revoit, ou pas… (bon aprĂšs je check aussi le genre de personne et de mentalitĂ© que j’ai en face de moi)
    Elle, ne couche pas, parce que elle doit se faire inviter au resto avant… boire un cafĂ© avant… connaitre la personne avant… pour au final, coucher et se revoir ou pas…
    Personnellement, je prĂ©fĂšre ma maniĂšre. Si je n’ai envie que de sexe, je ne veux que du sexe. Par contre, si je veux une relation sĂ©rieuse, la effectivement les rendez-vous et compagnie entrent en compte.
    Je trouve ma vision des choses moins hypocrite.
    AprĂšs, je comprends que des gens veulent un resto/ un cafĂ© et je ne sais quoi autour… et je ne juge jamais. SAUF quand on me juge… 🙂
    Mais je suis d’avis que chacun fait ce qu’il veut de son corps, de sa vie et de ses fesses 😀

  2. Se respecter, c’est respecter ses valeurs propres.
    Nous étions 3 bonnes copines, 2 célibataires qui profitent de la vie et une en couple à faire semblant que tout roule.
    Un jour elle nous Ă  gentiment dit:
    -En fait vous ĂȘtes des salopes.
    Je lui ai dit que nous ne faisions de mal Ă  personne.
    Elle par contre a trompé son conjoint entre temps.
    C’est elle qui ne s’est pas respectĂ©e, qui n’a pas respectĂ© les valeurs de couple dont elle nous faisait l’Ă©loge.
    Je n’ai jamais trompĂ© celui qui a Ă©tĂ© mon mari.
    Depuis 4 ans que je suis celib, je vis, je profite, j’ai un chouchou complice, je baise, j’ai un blog coquin, des joujoux dans mes tiroirs, du lub sur ma table de chevet.
    Peu de gens connaissent cet aspect de ma vie, c’est aussi mon jardin secret.
    Je vis à la campagne ici si tu parles de sextoys, tu passes pour une dépravée ou une chaudasse.
    Je n’ai jamais eu le sentiments de ne pas me respecter.
    Et j’apprends Ă  mes pre ado le respect des autres et de leur choix de vie, d’Ă©viter les jugements, elles sont super ouvertes d’esprit et j’en suis ravie.
    C’est en respectant les autres aussi que l’on se respecte. Et si les choix de certains nous gĂȘne, il suffit des les ignorer et non de les blĂąmer.

    1. Tu as tout dit. Tes prĂ©ados ont un excellent exemple du respect 🙂 Pareil ici , je dois faire ce que je peux pour rester anonyme, sinon je passe pour la pire des salopes parce que j’ai un blog coquin aussi. Ce monde m’Ă©puise.

  3. Retour de ping : Madame X rĂ©pond Ă  vos questions – Monsieur et Madame X – Blog sexo, Tests sextoys

Nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.