Aller au contenu
Accueil » Blog » Notions de sexe. Old School VS ModernitĂ©.

Notions de sexe. Old School VS Modernité.

Souvent, certains sujets de discussion sur Twitter m’inspirent pour faire des articles sexo. Je remarque trĂšs souvent des personnes qui me semblent parfois Ă  cĂŽtĂ© de la plaque en terme de sexualitĂ©. Non pas que je les insulte ou autre, mais beaucoup ont une vision trĂšs phallo et hĂ©tĂ©ro-centrĂ©e ou obsolĂšte de l’acte sexuel en lui-mĂȘme. Si il y a un domaine dans lequel l’Ă©volution et le savoir permet de prendre plus de plaisir et se sentir mieux dans sa peau, c’est bien le domaine de la connaissance du sexe. Selon certains, les notions de virginitĂ© et d’orgasme vaginal existent encore en 2019, quand d’autres soutiennent que le sexe sans pĂ©nĂ©tration n’est pas du sexe. J’ai donc eu envie d’approfondir tout cela, de synthĂ©tiser ici tout ce que je pense de tout ça. DĂ©construisons ensemble ces vieux mythes abjects. (En essayant de ne pas ĂȘtre trop maladroite)

Sexe sans pénétration?

Tout a commencĂ© avec ce tweet de Masha. Ce que j’aime bien chez elle, c’est qu’elle tweete beaucoup de petites phrases trĂšs instructives, qui amĂšnent souvent Ă  des dĂ©bats parfois trĂšs intĂ©ressants.

Le sujet soulevé ce soir: le sexe sans pénétration est du vrai sexe.

À titre personnel, j’ai toujours pensĂ© ainsi. On peut tout Ă  fait prendre du plaisir sans pĂ©nĂ©tration, avec sous sans sextoy, avec ou sans partenaire. Tout ce qui touche au sexe et au plaisir est du sexe, et je ne vois pas ce que cela pourrait ĂȘtre d’autre.

Pourtant, il y a encore des courants de pensĂ©e qui pensent que ce n’est pas du vrai sexe. Deux types d’alternatives sont ressorties.

C’est juste du prĂ©liminaire!

Ah, la notion de préliminaire. Mais
 Du préliminaire à quoi, au juste? Pensez-vous que si un couple commence à se toucher, il y aura forcément pénétration?

Beaucoup pensent encore Ă  tort que le sexe, c’est prĂ©liminaire – pĂ©nĂ©tration – Ă©jaculation – passage Ă  la salle de bains et basta. Donc orientĂ© autour du plaisir masculin en prioritĂ© (et oui, on est dans une vision de base hĂ©tĂ©ro-centrĂ©e du gars lambda qui soutient connaitre le seske sur Twitter Ă  dĂ©faut d’avoir une vie de couple), les prĂ©liminaires Ă©tant au sens littĂ©ral une prĂ©paration Ă  la pĂ©nĂ©tration pour faire mouiller madame pour faire passer l’obus.

Le plaisir de la femme, dans cette notion, il est oĂč? La notion de prĂ©liminaire est une notion phallocentrĂ©e et trĂšs hĂ©tĂ©ro, consistant Ă  prĂ©parer le sexe de Madame pour qu’elle puisse recevoir son Homme. Il n’inclut pas, dans son sens littĂ©raire, le plaisir de la femme.

Si vous pensez que le sexe sans pĂ©nĂ©tration n’est pas du vrai sexe, vous ĂȘtes dans la majoritĂ© des cas des hommes pensant Ă  votre plaisir donnĂ© par la pĂ©nĂ©tration, et vous pensez que votre partenaire fĂ©minine prendra son pied grĂące Ă  vos coups de reins.

Mais
 ces “prĂ©liminaires” comme vous les appelez, qui sont donc trĂšs souvent du doigtage intensif en va et vient mĂȘme pas agrĂ©able qui sert juste Ă  faire mouiller mĂ©caniquement ou vite fait frotter le clito, savez-vous que si c’est fait correctement, c’est ça qui fera jouir votre moitiĂ©?

J’aime faire ce qu’appellent les gens “jouer avec les mots“.

C’est trĂšs sexiste, misogyne et egoĂŻste comme façon de voir le sexe. Et bizarrement, la majoritĂ© des personnes raisonnant ainsi sont des hommes
 Et donc forcĂ©ment des mauvais coups! Tout ce qui touche au sexe et au plaisir est un rapport sexuel en fait. Il n’y a pas de pratique qui « vaut » plus que l’autre. Il n’y a pas plus de vrai sexe qu’il n’y en a de faux.

Parfois, et ça fait peur, ça vient de femmes ce genre de discours
 Bien aliĂ©nĂ©es par le plaisir masculin passant en prioritĂ©, avec une vision trĂšs centrĂ©e sur la pĂ©nĂ©tration avant tout
 Comme si ça faisait tout!

Brave fille Betty.
Une vision Ă©triquĂ©e, phallocentrĂ©e, effaçant toutes les autres sexualitĂ©s existantes. Et le bon petit “chacun ses gouts” pour la forme, en mode “j’dis ça j’dis rien”. Elle m’a soulĂ©e.
Donc oui faut pas juger. Elle fait bien ce qu’elle veut. Mais qu’elle n’impose pas sa vision de la sexualitĂ© comme Ă©tant une vĂ©ritĂ© gĂ©nĂ©rale, car ça peut ĂȘtre nocif pour les autres.

Quid du sexe sans pénétration lesbien ou avec vaginisme par exemple?

Prenons le cas des couples composĂ©s de deux femmes, ou donc deux personnes Ă©quipĂ©es d’organes fĂ©minins, Ă  savoir clitoris et vagin. Ce n’est pas possible qu’il y ait de pĂ©nĂ©tration autrement qu’avec des godemichets puisque aucune des deux ne dispose de pĂ©nis.

Qui pense encore qu’un couple de femmes joue forcĂ©ment au gode ceinture? Qu’elles ont forcĂ©ment besoin de pĂ©nĂ©tration et donc un rappel d’une position masculine pour se sentir heureuses et avoir du plaisir?

Je vais ĂȘtre claire avec vous les gars: ce n’est pas un va et vient avec une bite qui fait jouir. C’est la stimulation du clitoris. Ni plus ni moins.

Une femme, son organe de plaisir, c’est le clitoris. Le vagin? Il n’est presque pas innervĂ©. Pour preuve: on ne sent pas un tampon ou une cup dĂšs qu’ils sont en place. Ce qui plait lors d’une pĂ©nĂ©tration lorsqu’elle est bien faite, c’est que ça stimule l’arriĂšre du clitoris ou ses branches via l’entrĂ©e du vagin, c’est tout.

Pour les femmes atteintes de vaginisme, ce n’est pas parce qu’elles ne peuvent pas ĂȘtre pĂ©nĂ©trĂ©es qu’elles ne peuvent pas faire de sexe. Il existe toute une multitude de sextoys uniquement “clitoridiens“, autrement dit qui stimulent la par la partie externe du clitoris. Et mĂȘme sans sextoys, et sans pĂ©nĂ©tration, on peut faire du sexe et jouir Ă  l’aide de doigts, de la langue


Votre seule limite est votre imagination!

Point G et orgasme vaginal

Du coup, je rebondis sur ce sujet qui a longtemps fait complexer beaucoup de femmes.

Pendant longtemps, les magazines fĂ©minins ont fait complexer pas mal de femmes Ă  propos du fameux orgasme vaginal et donnaient des sortes d’astuces pour y parvenir.

Spoil, ce n’est pas possible Ă  proprement dire. Le vagin ne procure aucun orgasme. C’est uniquement le clitoris! Ton orgasme que tu as obtenu par pĂ©nĂ©tration, il vient de ton clitoris qui a Ă©tĂ© stimulĂ© par sa face interne, appelĂ©e aujourd’hui zone G!

Longtemps, dans ces mĂȘmes magazines, il y avait des dĂ©bats sur l’existence ou non du point G. Certains scientifiques disaient qu’il n’existe pas, d’autres que oui
 Ce que nous pouvons dire maintenant, c’est que c’est finalement le clitoris qui est accessible par le vagin par cette fameuse zone, cette zone G qui a fait couler tant d’encre. Chaque personne a sa propre sensibilitĂ© et percevra les choses diffĂ©remment.

Du coup, la question “clitoridienne ou vaginale” n’a plus lieu d’ĂȘtre en 2019. Nous sommes toutes clitoridiennes puisque c’est le seul organe servant uniquement au plaisir. Que ce soit en externe ou en interne, c’est cet organe qui nous fait du bien, peu importe la façon dont il est stimulĂ©.

Virginité

Toi aussi, tu as Ă©tĂ© en choc quand tu as vu cette news? Le rappeur TI imposait Ă  sa fille, tous les ans, une visite gynĂ©cologique pour s’assurer de sa virginitĂ©. Lien de l’article complet ici.

Au risque de paraitre extrĂȘme pour certains, petit rappel qui ne fait pas de mal:

  • cet examen gynĂ©cologique consiste en une pĂ©nĂ©tration d’outils pour vĂ©rifier le vagin de la jeune femme.
  • cet examen est imposĂ© au rappeur pour sa fille.
  • c’est donc une atteinte sexuelle puisque sa fille n’a pas d’autre choix que de subir cet examen qui consiste en une pĂ©nĂ©tration. C’est donc un viol.

Revenons sur la notion de virginitĂ©. Elle est totalement has-been et signe d’une vraie mĂ©connaissance du corps de la femme.

Avant, les mĂ©decins se basaient sur l’hymen pour voir si la femme Ă©tait vierge. Un hymen intact signifiait sa virginitĂ©. Sauf qu’une activitĂ© sportive peut rompre cet hymen, et que chaque femme n’en possĂšde pas. Ces tests sont juste abjects et ne rĂ©vĂšlent finalement rien du tout!

Les gens ont tendance Ă  attribuer la virginitĂ© au fait que la femme n’ait jamais Ă©tĂ© pĂ©nĂ©trĂ©e. Mais
 une femme qui aime les femmes, penses tu qu’elle sera vierge toute sa vie? Ça apporte quoi, comme notion? Apporter une valeur supplĂ©mentaire? ArrĂȘtez avec ça sĂ©rieux, on se croirait dans l’ancien temps ou dans certaines tribus avec un Ă©tat d’esprit bien rĂ©trograde qui vĂ©rifient si la femme saigne Ă  son premier rapport le jour de son mariage


La virginitĂ© ne veut rien dire, c’est un terme qui avait une signification avant. Aujourd’hui, ce terme est complĂštement obsolĂšte.

Tout ça pour dire que


Le sexe, c’est ce domaine qui, par manque de connaissance, peut oppresser les gens pour le plaisir des autres. La connaissance et l’apprentissage permettent au personnes de s’affirmer, de prendre plus de plaisir, et de ne plus complexer!

Je suis contente que certains termes deviennent officiellement has-been parce que finalement, ils n’ont fait qu’avoir une influence nĂ©gative. Et bizarrement
 ils Ă©taient tous crĂ©Ă©s par des hommes, ces termes. PrĂ©liminaires, virginitĂ©, point G
 Des termes crĂ©Ă©s par des hommes pour parler des femmes et surtout pour les guider pour leur propre plaisir Ă  eux.

Continuons de rĂ©pandre les bons messages, les bonnes connaissances, afin que les complexes liĂ©s aux pratiques sexuelles disparaissent, que chaque personne puisse s’assumer et s’Ă©panouir. Continuons de mettre en avant tous les types de sexualitĂ©s et arrĂȘtons d’en mettre d’autres dans l’ombre. Toutes les sexualitĂ©s existent, aucune ne vaut mieux qu’une autre. Laissons les gens faire ce qu’ils veulent du moment qu’ils sexent avec respect, tout en les informant que les choses Ă©voluent et que c’est pour le bien de tout le monde. Travaillons, chacun.e.s Ă  notre rythme, Ă  notre dĂ©construction.

Si tu as envie de t’exprimer en commentaires, d’ajouter des prĂ©cisions, de dire que tu es d’accord ou non
 que tu souhaites un dĂ©bat constructif
 je serais ravie d’y participer dans la section commentaires.

Peace.

Nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.