Aller au contenu
Accueil » Blog » Lelo Sona 2 : La perfection, le retour.

Lelo Sona 2 : La perfection, le retour.

Temps de lecture : 4 minutes

Il y a donc deux magnifiques années, je te présentais Lelo Sona. Il m’avait été offert par mon mari, et j’en ai fait le premier article du blog! Article absolument pas aussi soigné et pro que ceux que je fais aujourd’hui… mais je le laisse comme il est!

Si tu ne connais pas le principe de Sona, il est très simple: place le bec sur ton clitoris, et laisse la magie opérer et te décrocher un fabuleux orgasme! Ce n’est pas de la vibration, et ce n’est pas de l’aspiration non plus. Ce sont des ondes d’air.

Aujourd’hui, je te présente donc le Lelo Sona 2, que j’ai reçu, d’une magnifique teinte violette!

Packaging

Je ne vais pas trop m’attarder sur la description du packaging: c’est exactement le même que le premier Sona. Boîte noire à fenêtre, Sona est logé dans une mousse dense, et il y a un compartiment pour le câble, le carte de garantie, la notice, le lubrifiant, la housse…

Le packaging est en tout cas très qualitatif, et c’est toujours un vrai plaisir d’ouvrir un produit Lelo. On sent que c’est un vrai produit luxueux et haut de gamme.

La boîte comprend, comme d’habitude:

  • un câble de chargement,
  • une carte de garantie,
  • une housse satinée,
  • une notice d’utilisation,
  • une dose de lubrifiant Lelo à base d’eau.

Design & Ergonomie

Au niveau du design, si tu connais déjà le Sona, tu n’auras pas de grandes surprises, mis à part quelques petites subtilités.

Si tu viens d’arriver, le Sona 2 a un design très ergonomique qui se nichera au creux de tes mains parfaitement lors d’une utilisation solo. Compact mais pas minuscule, il est facile à agripper. Et il faut pouvoir bien le tenir, vu sa puissance! Sa forme courbée est très pratique et très bien pensée.

Les commandes sont “côté ventre” et sont composées de trois boutons:

+, – et ()

Si tu es un habituée du modèle précédent, attention aux commandes qui sont légèrement différentes sur ce modèle! Le bouton () est aussi le bouton ON/OFF. Avant, on allumait et éteignait Sona avec + et -. Je t’avoue que j’ai été assez déroutée par ce changement, et je ne comprends absolument pas pourquoi c’est comme ça… Ce n’est pas moins pratique. C’est juste différent.

L’ensemble de Sona 2 est fait de silicone, et la partie chromée, à mi chemin entre le doré et l’argenté, est en ABS. Ces matières sont totalement safe, tu peux y aller les yeux fermés! J’aime beaucoup la sorte de texture en vagues sur la partie chromée: c’est un chouette rappel du nom Sona et de son rapport aux ondes.

Concernant le bec, le trou du Sona 2 semble bien plus profond que son prédécesseur, plus mou et plus plat. Il est aussi un peu plus souple. Peut-être que la profondeur permet d’intensifier la pression?

J’ai trouvé que c’était bien plus confortable et agréable que le modèle précédent.

Entretien

Bien que Sona 2 ne soit pas destiné à pénétrer ou à “frotter“,  une petite dose de lubrifiant sur le bec peut aider à amplifier les sensations, même si tu n’as pas de sécheresse particulière. Les sensations sont bien plus puissantes!

Concernant le chargement, il se fait par un câble propriétaire qui ressemble à un jack. Sona 2 est entièrement étanche, même avec ce type de port de chargement! Ça garantit une recharge plus rapide que par un port aimanté.

Efficacité

Alors là.

Je l’ai essayé la toute première fois en speed, alors que je venais de recevoir le colis. Je l’ai mis à charger, et en attendant je trépignais d’impatience de voir ce que Sona 2 a dans le ventre.

Comme tu as pu le comprendre, Sona 2 m’a complètement séchée en 30 secondes.

Bien que je connaisse Sona 1, le 2 a quand même réussi à bien m’étonner, et couiner. Les modes sont bien différents et je n’avais pas l’impression de jouer avec le premier, mais bien avec un tout nouveau modèle.

Même si la stimulation est puissante, elle sait être douce pour les plus sensibles ou bien forte pour les plus coriaces avec les modes saccadés. Sur le mode continu, je pense qu’il est à peine moins puissant que l’autre, mais il est tout aussi efficace avec ses 12 intensités. Il y a largement de quoi faire!

La transition d’une force à l’autre est très douce, et ça change des “aspichattes” qui sont très brusques aux changements. Là c’est tout smooth, et l’orgasme n’est pas arraché comme un bourrin: il vient de lui même.

Mon mode préféré? Celui qui, quand on l’écoute, ressemble à de la musique. Il va de la puissance la plus douce à la plus forte, même plus forte que celle des continus. On dirait qu’il est complètement débridé, genre osef les puissances de d’habitude, je suis là pour te mettre le paquet.

Je l’ai sobrement intitulé:

Tu peux même l’écouter!

Perfection mais…

Le seul inconvénient que je trouve à Sona 2, et il était présent chez le premier du nom: si tu le plaques trop trop fort, il peut perdre en puissance ou s’arrêter une seconde. Attention, faut vraiment plaquer comme une dingue, et pas besoin de plaquer autant pour qu’il soit efficace! Mais c’est la première chose que j’ai testée en l’allumant: il a besoin d’air pour fonctionner, je crois. Je ne pense pas que ce soit un défaut, c’est plutôt du à sa stimulation qui est vraiment à ondes, donc le besoin d’air. Il n’en reste pas moins un excellent sextoy!

Ce petit désagrément ne m’a posé aucun problème, en tout cas. Il ne sert à rien de plaquer trop fort, sinon à se faire mal, et c’est dommage quand on est supposée prendre du plaisir.

Si je devais conclure…

Sona 2 est fantastique, et est une excellente amélioration du modèle précédent. Je pense que Lelo a du prendre en compte les retours des utilisatrices et utilisateurs pour sortir un modèle qui conviendra à encore plus de personnes.

Son vrai plus par rapport aux autres sextoys à pulsations sur le marché: les modes! Aucune autre marque n’a de modes type roller coaster, type mitraillette, saccadé… Et ça fait vraiment du bien de pouvoir jouir avec autre chose que du mode continu.

Le Sona 2 va donc gentiment éclipser son grand frère dans le tiroir de ma table de chevet…


Lelo Sona 2

99€
9

Packaging

9.0/10

Design

8.0/10

Ergonomie

9.0/10

Efficacité

10.0/10

Pros

  • Une nouvelle couleur magnifique.
  • Un bec plus plat, plus mou, plus profond, qui donne de meilleures sensations.
  • Le prix! Moins de 100€ pour un sextoy de luxe? C'est impensable quand on voit d'autres marques qui frôlent les 200€ pour des modes continus.
  • Les modes! Saccadé, à vagues, avec des rythmes… et chaque mode est individuellement réglable en puissance!

Cons

  • Attention à ne pas plaquer trop fort le bec, il pourrait perdre de sa puissance quelques secondes.

Commentaires

    1. Salut, c’est marrant parce qu’une abonnée m’a posé exactement la même question et je lui ai fait une série d’une dizaine de vidéos en messages privés sur Instagram pour lui montrer les différences!
      En gros ; ils sont tous les deux très bien, mais ont de grosses différences. J’arrive pas à choisir lequel est mon préféré.
      LE PREMIUM : s’arrête et se remet en marche si il touche ta peau ou pas. Donc discrétion ++ et mode auto pilote.
      SONA 2 : il a pas les deux fonctionnalités dont je t’ai parlé du Womanizer, mais il a plusieurs modes saccadés qui sont super cool.
      Donc ça dépend vraiment de tes préférences et de ce que tu recherches. Je t’invite à mettre côte à côte cet article et celui du premium afin de comparer.
      Womanizer premium

  1. Bonjour Solange, je viens de recevoir ce Lelo Sona 2 (en version cruise) et de tomber sur ton article qui est top ! Je voulais te poser une question : est-ce que quand tu mets le mode “musique symphonie” 🤣 tu peux baisser et augmenter l’intensité comme sur les autres modes ou pas ? Car sur mon sextoy c’est le seul mode où je ne parviens pas à le faire, j’ai beau appuyer sur le + ou le – l’intensité ne change pas, contrairement aux autres modes.
    Merci d’avance pour ta réponse !
    Linda

Nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *