Aller au contenu
Accueil » Blog » L’art du cunnilingus

L’art du cunnilingus

Pour ĂȘtre certain que tout le monde sache de quoi on parle, commençons dĂ©jĂ  par dĂ©finir ce qu’est le cunnilingus : c’est une pratique sexuelle qui consiste Ă  stimuler la vulve de votre partenaire avec votre bouche (lĂšvres, langue). ‹‹Nous allons donc voir ensemble quelques astuces qui vous permettrons de vous amĂ©liorer dans cette pratique, l’art du cunnilingus.

Note : Il est important de savoir que je n’ai pas la science infuse. Les conseils et astuces sur cet article sont personnels, il est probable que certains de ces conseils ne soient pas apprĂ©ciĂ©s par ta partenaire, puisque chaque femme est diffĂ©rente, et aura des prĂ©fĂ©rences diffĂ©rentes. Le meilleur moyen de savoir ce que ta partenaire apprĂ©cie, c’est en lui demandant, tout simplement.

En un mot : COM – MU – NIQUEZ

Les bases

Le premier point, et surtout le plus important, c’est d’avoir ENVIE de pratiquer le cunnilingus. Ça peut paraĂźtre bĂȘte, mais si de base tu te forces Ă  pratiquer un cunni de 20 secondes Ă  ta partenaire en espĂ©rant avoir une fellation en retour comme une monnaie d’échange, ça part plutĂŽt mal


Et ce n’est pas tout : il faut aussi bien sĂ»r, que ta partenaire ait ENVIE de recevoir un cunnilingus. C’est la notion de consentement 😊

Attention: ce n’est pas parce que ta partenaire te donne son consentement au dĂ©but, que cela signifie qu’elle le sera toujours pendant l’acte.‹ Si par exemple en plein milieu de l’acte, elle te demande d’arrĂȘter => STOP.‹ C’est bon ? Il y a un consentement mutuel entre vous ? Parfait alors on peut y aller


L’échauffement

Personnellement, je trouve que le meilleur moyen de pratiquer le cunnilingus, c’est de ne pas commencer par un cunnilingus
 Je m’explique.

Si tu fonces tĂȘte baissĂ©e entre les jambes de ta partenaire en espĂ©rant la faire monter aux rideaux
 ce n’est pas le plus adĂ©quat. Car non seulement il est probable qu’elle ne ressente aucun plaisir, mais en plus, en stimulant d’un coup le clitoris, tu risques de lui faire mal.

Je vais partir du principe que la position utilisĂ©e est la plus connue : ta partenaire allongĂ©e sur le dos, et toi la tĂȘte entre ses jambes.

dessin représentant un homme faisant un cunnilingus à une femme

Commence dĂ©jĂ  par lui demander si elle est dans une position confortable, et n’hĂ©site pas Ă  lui placer un coussin sous ses fesses pour surĂ©lever son bassin, ce qui facilitera les choses pour toi, et ainsi Ă©viter une douleur Ă  la nuque.

Le but du jeu va ĂȘtre de faire monter l’excitation de ta partenaire, et descendre petit Ă  petit au niveau de son entrejambe, de maniĂšre vraiment sensuelle et en prenant le temps de parcourir son corps. Donc vous pouvez commencer Ă  vous caresser mutuellement, vous embrasser, lui susurrer des mots doux etc


Ensuite, avec ta langue, tu peux descendre au niveau de son cou, puis au niveau de sa poitrine. (Ne te focalises pas uniquement sur les tétons, la partie inférieure du sein est généralement sensible aussi).

‹Entre temps tu peux avec tes mains (propres !) caresser et parcourir ses jambes et ses cuisses, sans pour autant toucher ou effleurer sa vulve. C’est justement ce qui va accroĂźtre son dĂ©sir et son excitation.

Enfin, tu peux continuer ton pĂ©riple au niveau du bassin. Et au passage faire quelques chatouilles (mais pas trop), c’est toujours plaisant 😊.

Otter Tickling GIF

Une fois que tu te trouves au niveau de son entrejambe, c’est là que je te conseille de ne pas (encore) toucher sa vulve. Pour plus de sensations, le mieux est de faire patienter encore un peu ta partenaire.‹‹

Ce que je conseille : c’est de lĂ©cher/caresser/embrasser ses jambes en partant de l’extĂ©rieur vers la vulve. Et au moment oĂč tu t’en rapproches, relĂšve ta tĂȘte, passe au-dessus de son « fri-fri », et expire dĂ©licatement de l’air chaud.‹

Étant donnĂ© qu’avec l’excitation, l’afflux sanguin est accru Ă  ce niveau, normalement ta partenaire devrait bien ressentir cette diffĂ©rence de tempĂ©rature, et elle devrait ĂȘtre sur le point de te supplier de commencer le cunnilingus.

‹À ce stade, tu peux donc continuer ton trajet en passant sur l’autre jambe, pour faire encore patienter ta moitiĂ©.‹‹ N’hĂ©site pas non plus Ă  ce moment lĂ  de complimenter ta partenaire ou lui dire des mots doux. Exemple : « tu sens bon », « tu es magnifique », « j’ai envie de toi » etc.


Remarque : Si jamais la vulve a une odeur trĂšs dĂ©sagrĂ©able/anormale, il peut s’agir d’une maladie, ce n’est donc pas quelque chose Ă  nĂ©gliger, la santĂ© avant tout !

Bon, et maintenant, comment on lÚche ?

PrĂ©ambule : toute pratique sexuelle buccale sur des parties gĂ©nitales comporte des risques de transmissions de maladies. MĂȘme si les risques sont moins Ă©levĂ©s qu’une pĂ©nĂ©tration, utilise une digue dentaire si aucun dĂ©pistage n’a Ă©tĂ© effectuĂ©.

Afin que tu ne sois pas perdu, voici une illustration trĂšs simplifiĂ©e de l’anatomie de la vulve :

anatomie d'une vulve

Alors dĂ©jĂ , je conseille comme toujours d’y aller crescendo, petit Ă  petit. Au dĂ©but la langue peut par exemple effleurer doucement le clitoris et les lĂšvres. Et plus le temps passe, plus tu pourras accĂ©lĂ©rer le mouvement et augmenter l’intensitĂ© de tes gestes.‹‹ D’ailleurs, il n’y a pas que le clitoris Ă  stimuler, tu peux par exemple commencer par les grandes lĂšvres, puis les petites lĂšvres, le mont de vĂ©nus*, et enfin, le clitoris 😊

*le mont de vĂ©nus c’est la partie au bas du ventre et au-dessus de la vulve, gĂ©nĂ©ralement recouverte de poils pubiens

Au niveau du mouvement de la langue, sur certains sites on peut y voir des conseils comme « faire des chiffres avec ta langue » ou encore « les lettres de l’alphabet ».‹ C’est une astuce que je dĂ©conseille, car tu seras trop concentrĂ© Ă  faire les mouvements et Ă  compter dans ta tĂȘte, et tu finiras par ne mĂȘme plus te concentrer sur les rĂ©actions de ta partenaire.

Si au bout d’un moment ta langue est trop fatiguĂ©e, voilĂ  un conseil qui te sauvera : au lieu de bouger ta langue, « pose-la » sur ta lĂšvre infĂ©rieure, et bouge la mĂąchoire. Ta partenaire ne sentira pas de diffĂ©rence et toi, ça te permettra de continuer.

Pour ce qui est d’aspirer le clitoris, je conseille d’abord de tester ça de maniĂšre trĂšs douce, car cela peut ĂȘtre douloureux. Et demande aussi Ă  ta partenaire si ça lui plaĂźt, car certaines femmes n’apprĂ©cient pas du tout cette « succion ».

Malheureusement je n’ai pas de mouvements de langue Ă  conseiller, car chaque femme est diffĂ©rente. Il faut donc tester, des mouvements horizontaux, verticaux, en cercle etc
 Ce que je peux dire cependant c’est que tendre sa langue comme un bĂąton pour faire des va-et-vient dans le vagin, ce n’est pas quelque chose de gĂ©nĂ©ralement apprĂ©ciĂ© ou qui procure des sensations.

Licking Season 1 GIF by SpongeBob SquarePants

Enfin, si la personne qui reçoit le cunnilingus et sent l’orgasme arrivĂ© te dit : « continue comme ça ». Surtout, l’erreur Ă  ne pas faire c’est d’accĂ©lĂ©rer ou changer de mouvements. ‹Non, si ta partenaire te dit cette phrase, alors il ne faut rien changer Ă  ce que tu fais, car tu as certainement trouvĂ© le bon rythme pour lui faire atteindre l’apothĂ©ose 😉.

En conclusion

Il y a encore beaucoup de choses à dire sur cette pratique, notamment sur l’utilisation des doigts ect


Je suis conscient qu’une bonne partie de l’article aborde « l’avant cunnilingus », mais personnellement je trouve cette premiĂšre phase tout aussi importante que la seconde. ‹‹C’est maintenant Ă  toi d’expĂ©rimenter et voir comment ta partenaire rĂ©agit Ă  chaque mouvement. 😉 ‹

Voici ci-dessous une liste d’astuces/conseils en vrac pour finir cet article, Have fun ! :

  • Le point G se trouve Ă  deux phalanges de l’entrĂ©e du vagin, Ă  la paroi supĂ©rieure (donc vers le clitoris).
  • N’oublie pas de lubrifier tes doigts si nĂ©cessaire (avec lubrifiant ou salive).
  • Coupes tes ongles !
  • Ne stoppe pas ton cunni toutes les 4 secondes en demandant Ă  ta partenaire si elle apprĂ©cie tel ou tel mouvement.
  • Prenez votre temps.
  • Il n’y a pas de diffĂ©rences entre un orgasme vaginal/clitoridien. Tous les deux sont causĂ©s par la stimulation du clitoris.
  • Enfin, n’oublie pas qu’une fois l’orgasme atteint, le clitoris devient une zone trĂšs sensible, et le moindre contact peut ĂȘtre douloureux.

Tu veux Ă©crire sexo mais tu n’as pas de blog? Tu veux Ă©crire pour promouvoir ton blog ou ta marque? C’est possible!

Nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.