Aller au contenu
Accueil » Blog » Le prix d’un sextoy justifie t-il sa qualitĂ©?

Le prix d’un sextoy justifie t-il sa qualitĂ©?

  • Docu(l)s
Temps de lecture : 11 minutes

C’est un sujet auquel je me suis intĂ©ressĂ©e rĂ©cemment, quand j’ai pu voir la multitude de sextoys que j’ai Ă  la maison, qui peuvent aller du très cheap Ă  10€, au très coĂ»teux Ă  220€. Je t’ai donc posĂ© la question sur Twitter :

Vous avez Ă©tĂ© plus de 60% Ă  penser que non, et presque 40% Ă  penser que oui, le sextoy cher est forcĂ©ment d’une bonne qualitĂ©. J’ai donc cherchĂ©, et voici mon avis sur le sujet. Les rĂ©ponses Ă©crites ont Ă©tĂ© plutĂ´t intĂ©ressantes et mĂ©ritent qu’on se penche dessus.

Cher? Pas cher?

DĂ©jĂ , première mise au point : je pense que les termes “cher” et “pas cher” n’ont aucun sens. Ce qui est cher pour toi ne le sera pas pour ta voisine. Ce terme dĂ©pend uniquement de ta perception et de ton budget.

Un cas que je rencontre très souvent : j’ai Ă©normĂ©ment de sextoys qui dĂ©passent largement les 100€, et beaucoup de lecteurs trouvent ça trop cher. Sauf que trop cher par rapport Ă  quoi? Uniquement par rapport Ă  un jugement personnel qui peut ĂŞtre erronĂ© par beaucoup de paramètres. Par exemple par la mĂ©connaissance des matières, des autres sextoys existant sur le marchĂ©, des avancĂ©es technologiques, Ă  un budget, Ă  une certains mĂ©prise du plaisir ou bien Ă  une certaine jalousie… Combien de fois j’ai vu passer le commentaire “Il faut vraiment ĂŞtre dĂ©sespĂ©rĂ©e pour se satisfaire d’un morceau de plastique / mettre aussi cher dans un gadget alors qu’un homme/une femme ferait l’affaire”! On touche un peu Ă  un autre dĂ©bat (partiellement abordĂ© ici, si ça t’intĂ©resse > Madame, ses jouets et Monsieur), mais on en revient au mĂŞme point : cher et pas cher, ça ne veut rien dire.

Qu’est ce qui fait un sextoy de qualitĂ©

Qu’est ce qui fait pour moi un sextoy de qualitĂ©?

  • Les matières utilisĂ©es :
    Il faut que la matière soit non-poreuse, facile Ă  nettoyer, non nocive pour le corps, sans odeur douteuse, sans phtalates (plus d’infos > La prĂ©sence des Phtalates), douce.
    On bannit donc les matières Jelly (tu sais, ces rabbits et autres sextoys en mode flubber – plastique transparent et limite gluant), les sextoys pour lesquels on a aucune indication sur la nature du plastique… et tout ce qui pourrait te faire douter : les muqueuses sont des portails parfaits pour conduire des substances malsaines dans ton organisme!
  • La marque :
    Et oui, je fais confiance aux meilleures marques. Ce n’est pas ĂŞtre un mouton ou une victime du consumĂ©risme, mais une marque comme Lelo, Fun Factory ou Womanizer est rĂ©putĂ©e pour faire de la bonne came. Ils associent des matières de bonne qualitĂ©, une rĂ©elle Ă©tude du design de leurs toys, des avis positifs partout, une efficacitĂ© certaine et ils sont durables.
    Je me mĂ©fie donc des marques que je ne connais pas, ou de celles pour lesquelles je n’arrive pas Ă  trouver d’avis neutres et objectifs (donc orientĂ©s par la marque).  C’est lĂ  qu’entrent en jeu les blogueurs sextoys : la plupart fournissent de vrais avis sur leur ressenti, tant en sensations qu’en terme de qualitĂ© du matĂ©riel. La liste de mes blogueurs copains prĂ©fĂ©rĂ©s est ici.
    Je bannis d’office les sous-marques, comme les toys sans marque connue sur les Aliexpress et compagnie, les copies Ă  moindre coĂ»t de modèles existants, les emballages super glauques de certains en rayon dans des sexshops un peu glauques…
  • La forme :
    A force d’utiliser des sextoys, je peux voir rien qu’Ă  sa forme s’il sera efficace ou pas. Par exemple, si ce sextoy sera bien pour le point G grâce Ă  sa courbure, si il semble ĂŞtre facile Ă  prendre en main…
  • Les finitions :
    Ça, c’est quelque chose que tu peux voir si tu vas acheter en magasin, ou si tu cherches des avis personnels avant ton achat. En magasin, tu verras si la finition semble soignĂ©e ou non: traces de colle, de “couture” (tu sais, cette trace de moulage disgracieuse), est-ce qu’il semble solide…

OUI c’est un gage de qualitĂ©

Le prix de l’image de marque.

RĂ©ponse d’un Twitto
J’ose l’espĂ©rer mais c’est comme tout y’a un moyen on paye la marque. Mais les prix trop attractifs cachent forcĂ©ment des vices

Comme Ă©voquĂ© plus haut, je sais que si j’achète Ă  une marque reconnue ou de luxe, je n’ai que très peu de chances de me tromper sur mon choix. Mes marques prĂ©fĂ©rĂ©es? Lelo, Fun Factory, Womanizer. Chez ces trois marques, qui se situent sur une gamme premium, je sais que la qualitĂ© sera lĂ  : je n’ai jamais Ă©tĂ© déçue, et ils coĂ»tent un certain prix.

Le prix d’un sextoy de luxe? Chez Lelo, les prix vont de 79€ pour le Mia (un bullet vibrant tout petit et très efficace), Ă  219€ pour un Soraya (un rabbit de la gamme luxe Insignia). Les prix peuvent aller Ă  plusieurs milliers d’euros pour les Ă©ditions en or! Pour Womanizer, on est dans la mĂŞme tranche de prix: ça dĂ©marre Ă  69€ jusqu’Ă  189€. Chez Fun Factory, la moyenne de prix est Ă  100€ par sextoy de la gamme G5. Sinon, on trouve de tous les prix Ă  partir de 24€, ce qui est beaucoup plus abordable pour la plupart des personnes.

Comme tu achèterais un iMac ou une Tesla : en achetant chez La Marque, tu peux t’attendre Ă  une excellente qualitĂ© qui a fait ses preuves.

Le prix des matériaux.

Tu as sĂ»rement du remarquer que plus le sextoy est fait d’une matière noble – qualitative – safe, plus le sextoy est cher. C’est Ă  mon sens normal : un matĂ©riau de qualitĂ© est plus couteux qu’un silicone de marde ou une jelly-cancer. Plus cher Ă  produire, plus rare, et plus secure.

As-tu dĂ©jĂ  comparĂ© le silicone de Fun Factory avec un vieux silicone pourri, qui sent bon les usines chinoises et les larmes d’enfants? J’ai malheureusement dĂ©jĂ  reçu ce genre de camelotte … Et c’est vite parti Ă  la poubelle.

Le prix de la recherche.

Quand tu payes un sextoy un certain prix (comprendre “hors de budget pour pas mal de monde”), il y a une raison. Très souvent, comme ça peut ĂŞtre le cas pour les innovations type Lelo Sona ou Womanizer Premium, tu payes la R&D (recherche et dĂ©veloppement) en terme de technologie et/ou de design.

L’invention du sextoy Ă  aspiration coĂ»te bien plus cher que reprendre un nouveau design et y ajouter une technologie qui fait dĂ©jĂ  ses preuves, comme l’oscillation ou la vibration.

Sinon, autre cas ou un sextoy qui peut au premier abord paraĂ®tre banal avec un prix sur-cĂ´tĂ©: le sextoy artisanal. Ils sont plus coĂ»teux que des sextoys du commerce classique, car ils sont faits Ă  la main, et non par une chaĂ®ne de robots en usine. Ils sont vendus pour payer le rythme de vie de son crĂ©ateur et ses investissements pour tenir son entreprise en prioritĂ©, plutĂ´t que d’alimenter une grosse chaĂ®ne de production avec 5634 salariĂ©s. Et encourager l’artisanat, c’est cool.

La “rentabilitĂ©”.

As-tu remarquĂ© que les petits gadgets cheap, qui sont au premier abord très facilement abordables, ne durent pas dans le temps? Combien de temps as-tu gardĂ© ton premier bullet Ă  piles reçu dans une pochette surprise Saint Valentin? Je suis sĂ»re qu’il a fini Ă  la poubelle très rapidement.

Dans ma vie professionnelle comme dans ma vie personnelle, j’ai un credo : “le pas-cher coĂ»te cher”. Tu ne vois pas ce que ça veut dire? Quelques exemples…

  • Aller chez un coiffeur cheap … Se faire rater … Se faire rattraper ailleurs. CoĂ»t final : au moins trois fois plus cher que si tu Ă©tais allĂ© dès le dĂ©but chez le professionnel qui t’a sauvĂ© ta crinière.
  • Acheter des chaussures bas de gamme: C’est du jetable… Tes jolies bottines ne te feront pas plus que deux hivers, parce qu’il  faudra les changer Ă  cause de la semelle qui s’est dĂ©collĂ©e.
  • Acheter une voiture d’occasion Ă  500€ … constater toutes les rĂ©parations que tu vas devoir faire dessus … Et te rendre compte au bout de 3-4 ans que tu aurais pu acheter une voiture presque neuve dès le dĂ©part.
  • Acheter un sextoy premier prix Ă  piles … Et comprendre au bout de quelques mois que le budget que tu as allouĂ© aux piles revient au prix d’un sextoy Ă  batterie…
  • Donner des croquettes de supermarchĂ© premier prix Ă  ton chien, et avoir un abonnement chez le vĂ©tĂ©rinaire Ă  cause de diabète, d’obĂ©sitĂ©, et problèmes rĂ©naux…

Je pourrais continuer des heures comme ça. MoralitĂ© : vaut mieux investir sur du long terme, plutĂ´t que de faire trop Ă  l’Ă©conomie sur le moment et le regretter plus tard!

Mon expérience avec des sextoys cheap.

Je ne te fais pas cet article pour te vendre masse de sextoys et me prendre des commissions ensuite (même si cela reste le meilleur moyen de soutenir MonsieurMadameX.com sans dépenser un sou de plus, je dis ça je dis rien.). Je te parle surtout de mon expérience de presque dix ans de tripotage de moule à coups de vibrations.

Mon tout premier sextoy? Un bullet qui devait couter genre dix balles, reçu dans une pochette surprise saint valentin. Une pile, un bouton qui tourne, basta. Je l’ai gardé… environ 8 mois, parce qu’il n’a plus fonctionnĂ© du jour au lendemain, mĂŞme en changeant la pile. Il est mort tout seul.

Mon second sextoy? Un vieux rabbit en jelly-cancer, encore une fois Ă  piles. J’ai cru investir dans un truc de fou Ă  l’Ă©poque, une machine de guerre, un bazooka Ă  orgasmes. Kenini ma bonne dame, cette merdouille m’a lâchĂ© moins d’un an plus tard!

Je l’ai remplacĂ© par le Mia de Lelo, j’avais tout juste 18 ans, et je suis allĂ©e le chercher au Sexy Center avec ma meilleure amie. Je l’ai malheureusement perdu… je soupçonne lâââârgement le chelou qui m’a harcelĂ© de l’avoir gardĂ© chez lui, ou de l’avoir oubliĂ© chez mon ex. Bref, je l’ai rachetĂ© en 2013 ou 2014. Nous sommes en 2019, et il est toujours fidèle au poste.

Un des derniers que j’ai eu… un bullet vibrant dans un doigt en silicone. Une merdouille intersidĂ©rale. Je n’ai mĂŞme pas osĂ© l’essayer sur moi!

NON c’est pas un gage de qualitĂ©

Et parfois, on trouve de bonnes surprises, comme la marque Satisfyer. Satisfyer propose principalement des sextoys avec une technologie à aspiration, avec un silicone convenable et plutôt qualitatif sur le toucher, pour des prix très bas. Et leur efficacité est bien là, pour moins de 60€ pour la majorité des modèles. Le plus cher… Coûte 60€!

C’est vrai que c’est de l’aspiration largement inspirĂ©e de Womanizer, mais ce n’est quand mĂŞme pas la mĂŞme chose. Je ne sais pas comment dĂ©crire l’efficacitĂ© de Satisfyer, mais l’aspiration n’est pas la mĂŞme. Elle semble moins profonde, un peu moins travaillĂ©e, mĂŞme si elle reste très efficace pour de l’orgasme chrono et propre.

Satisfyer reste une alternative Ă  bas prix pour tester l’aspiration quand on ne peut pas se permettre d’acheter chez des marques plus haut de gamme, et c’est chouette que tous les budgets puissent trouver leur compte!

Copie ou reprise d’un concept existant?

Attention quand mĂŞme aux premiers prix, qui risqueraient d’ĂŞtre de vulgaires copies de toys existants… J’ai trouvĂ© un paquet de contrefaçons des Njoy ou mĂŞme des Tenga ou des Hitachi Magic Wand! C’est très dangereux en plus d’ĂŞtre complètement illĂ©gal : on ne sait rien des matĂ©riaux utilisĂ©s pour crĂ©er ces copies, rien sur leurs possibles effets nĂ©fastes sur ton corps ou des risques Ă©lectriques. Si un toy en particulier te plait mais que tu n’as pas le budget, Ă©conomise au lieu de craquer pour une copie qui te dĂ©cevra et te mettra en danger!

RĂ©ponse d’une Twitta
Clairement non, j en es payer une boucher de pain qui sont au top et d autre payer une blinde qui sont nul
Tout dĂ©pend de ta dĂ©finition de “au top” et de “une blinde”, encore une fois.
As-tu considéré la qualité des matériaux? Sont-ils inoffensifs pour ton corps?

RĂ©ponse d’un Twitto
Le truc c’est que je sais pas vraiment comment tester deux sextoys, si ils sont identiques il peut y avoir de l’arnaque selon le prix . Je regarderai vos rĂ©sultats sur ce sondage haha

On peut aussi payer “cher” pour un toy qui nous dĂ©cevra.

Ce n’est pas parce qu’un toy est cher et d’une grande marque qu’il sera forcĂ©ment gĂ©nialissime ! Tout dĂ©pend ce que tu cherches dans un sextoy. Par exemple, si tu cherches un orgasme baveux de 30 secondes chrono, ne te rabats pas sur le Ora 2 de Lelo. Je l’aime beaucoup ce toy pour sa douceur et pour commencer mes câlins solo avant de passer Ă  l’artillerie lourde, mais je ne l’utiliserais certainement pas pour faire le gros feu d’artifice dans ma culotte. Sur un autre registre, quelques personnes se sont dĂ©jĂ  plaintes que la dernière gĂ©nĂ©ration de Womanizer Ă©tait moins efficace que la prĂ©cĂ©dente, ou bien que le Zumio Ă©tait beaucoup trop fort.

LĂ  encore, tout dĂ©pend de tes goĂ»ts personnels. Mais une chose est sĂ»re : nous ne sommes pas tous Ă©gaux en matière de sextoys et de sensations. J’adore certains que toi tu dĂ©testeras, et vice versa!

Conclusion

Tout dépend de la marque, de la qualité que tu attends.

Tu peux jeter ton dĂ©volu sur une marque avec des prix très bas, et ĂŞtre amoureuse d’un sextoy Ă  50€, comme tu peux dĂ©tester un qui coĂ»tera 200€, et vice versa.

Ce qu’il faut retenir, c’est que dans les prix Ă©levĂ©s, on a quasiment toujours un service client nickel, des matĂ©riaux safe, une certaine technologie que les premiers prix n’ont pas. Et que les prix trop bas, il faut s’en mĂ©fier comme de la peste.

Tout dĂ©pend du type de sextoy que tu cherches. Tu trouveras sĂ»rement qu’un en particulier est une marde sans nom, alors que tu n’es juste pas rĂ©ceptive aux sensations qu’il procure. Ça a Ă©tĂ© mon cas pendant longtemps avec les godemichĂ©s spĂ©cial point G : je ne comprenais pas, j’y Ă©tais complètement insensible. Ou alors, tu voudras un stimulateur clitoridien, tu vas acheter un truc de dingue, et finalement il ne te conviendra pas.

C’est pas forcĂ©ment un gage qualitĂ© mĂŞme si on pourrait penser le contraire.

Il y a des marques qui proposent des sextoys très efficaces, adaptés aux petits budgets, comme Satisfyer, ou Godemiche. A première vue, on peut être effrayés si on est habitués à payer de grosses sommes, alors que leurs produits sont géniaux!

Il ne faut pas faire trop de gĂ©nĂ©ralitĂ©s, mĂŞme s’il convient de rester vigilant. C’est comme ces nanas qui ont eu plusieurs coups durs en couple, et qui clament que “les mecs, tous les mĂŞmes!”. Non, pas du tout!

Il faut savoir dĂ©finir ce que tu aimes avant de se lancer dans un processus d’achat. Il faut que tu connaisses ce que tu es susceptible d’aimer, que tu dĂ©finisses ton budget en fonction de ce qui se fait dans les marques qui te garantissent une certaine sĂ©curitĂ© et une certaine confiance, quitte Ă  chercher des codes promo. Il y en a un peu partout! N’hĂ©site pas non plus Ă  Ă©cumer les sites de reviews sextoys pour te guider, et te faire une idĂ©e des prix qui existent pour ce que tu veux. Il faut que toi tu adaptes ton budget Ă  ce qui t’intĂ©resse vraiment, plutĂ´t que chercher quelque chose qui matche direct avec un petit budget : ça sera la frustration assurĂ©e, au grand minimum! Et au pire… de possibles problèmes de santĂ©, des frais de douane, un sextoy qui explosera parce que c’est une contrefaçon d’un sextoy qui se branche sur secteur…

Comme tout achat, il faut savoir rester vigilant et ne pas faire ça sur un coup de tĂŞte, surtout sur internet. En boutique, tu peux te faire conseiller. Sur internet, tu te fais confiance Ă  toi, mais tu peux aussi demander conseil aux testeurs, très prĂ©sents sur les blogs et les rĂ©seaux sociaux, et personnellement, je ne juge jamais les personnes qui me demandent des conseils, c’est toujours très plaisant comme Ă©changes!

SHOPPING BOX

 

Shopper Satisfyer chez Espace Libido

Shopper Womanizer chez Passage du DĂ©sir

 

 

Nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *