Aller au contenu
Accueil » Blog » Les Sensations de la Sodomie

Les Sensations de la Sodomie

J’ai trĂšs souvent entendu pas mal de prĂ©jugĂ©s sur la sodomie et les sensations que cela procure.

Le plus rĂ©current est “la sodomie, ça fait mal“, donc je t’ai prĂ©parĂ© un article pour t’expliquer comment ne pas avoir mal : il faut que ça soit bien fait. Donc c’est bien gentil de t’expliquer comment ne pas avoir mal quand ta moitiĂ© passe par la porte de derriĂšre, mais ça peut ĂȘtre intĂ©ressant de tenter de dĂ©crire la sensation d’une sodomie bien faite,  non?

L'Amour par derrière.jpg

Article casse-gueule en vue, je t’aurais prĂ©venu
Etant donné que je suis une femme, je ne parlerai que des sensations que je ressens.
C’est complĂštement subjectif.
Certaines personnes diront que ça n’a aucun intĂ©rĂȘt, et moi je leur rĂ©pondrai que si ça peut rassurer les personnes qui ont peur d’avoir mal, oui, il y a un intĂ©rĂȘt, et puis je fais c’que j’veux t’es pas ma mĂšre.

Les sensations d’une sodomie (bien faite) peuvent vraiment ĂȘtre agrĂ©ables. Elles n’ont aucun rapport avec des sensations vaginales, c’est complĂštement diffĂ©rent.

Ça commence par le pĂ©nis (ou autre chose Ă  enfoncer, faite pour ça et qui a un rebord, trĂšs important. Sauf si tu veux finir au CHU) qui bute contre le premier sphincter. Tu sens comme une rĂ©sistance, qu’il faut contrer pour que ça puisse rentrer. C’est cette Ă©tape que les gens disent comme Ă©tant douloureuse, mais avec une bonne dose de lubrifiant et une bonne prĂ©paration de la zone, elle ne l’est pas du tout. DĂ©tends-toi, laisse couler, tout va bien se passer.

La sensation de la dilatation de l’anus est exquise et inĂ©dite.

Une fois que la barriĂšre du premier sphincter est passĂ©e, tu sens une sensation de remplissage unique (en fonction de la taille de ce que tu as Ă  l’intĂ©rieur, Ă©videmment) que tu ne peux pas connaĂźtre autrement. Cette sensation de remplissage est vraiment dĂ©licieuse,

Les va-et-viens (pas forcĂ©ment brutaux et rapides, chacun son rythme) stimulent l’entrĂ©e de l’anus et te font revivre cette sensation de remplissage qui la rendent encore plus intense.

Ces sensations sont dĂ©cuplĂ©es par l’utilisation d’un bon lubrifiant qui ne sĂšche pas, et par un partenaire soigneux, doux et attentionnĂ©. (Pour ma prĂ©fĂ©rence personnelle bien sĂ»r, certaines personnes peuvent aimer le bourrin et je comprends parfaitement!). Il est mĂȘme possible d’accĂ©der Ă  un orgasme gigantesque, qui n’a rien Ă  voir avec un orgasme vaginal ou clitoridien : la quantitĂ© innombrable de terminaisons nerveuses te permet de connaĂźtre des choses aussi diffĂ©rentes qu’intenses!

L’astuce pas chĂšre qui nous veut du bien : faire l’amour par voie vaginale avec un plug dans le derriĂšre, c’est vraiment dĂ©licieux. Ca rĂ©trĂ©cit le conduit du vagin donc accentue les sensations, tout en stimulant l’anus. C’est pour moi un incontournable pour une levrette parfaite! Et c’est Ă©galement moins impressionnant niveau taille que le sexe d’un homme.

peach-2721852_960_720.jpg

Je crois que cet article est le plus court de tous ceux que j’ai fait depuis le dĂ©but du blog, et ça me fait vraiment, vraiment bizarre. Mais parfois, il n’y a pas besoin de broder et de faire un article de trois heures pour essayer d’expliquer une sensation ou quelque chose de trĂšs personnel.

VoilĂ  la sodomie telle que je la ressens, avec douceur et des sensations trĂšs fortes. Tout le monde ne la ressent pas de cette façon. D’ailleurs, si tu as un tĂ©moignage Ă  donner lĂ  dessus, la zone des commentaires est lĂ  pour que tu puisses t’exprimer!

Chez un homme, c’est trĂšs trĂšs fort. Ils ont la prostate, situĂ©e Ă  quelques centimĂštres de l’entrĂ©e de l’anus, qui peut dĂ©clencher un orgasme immĂ©diat rien qu’au contact du pĂ©nis ou du sextoy. Et oui, il n’y a pas que leur sexe qui peut les faire jouir!

Commentaires

  1. Merci pour cet article 😊 ça rassure ! Mais il y a une chose dont tu n’as pas parlĂ©… avec mon copain on en est Ă  juste glisser un doigt… ça ne me fait pas mal du tout, au contraire mais je suis gĂȘnĂ©e car ça donne comme “envie d’aller aux toilettes” et du coup on arrĂȘte au bout se quelques secondes… Je sais que c’est une rĂ©action naturelle du corps, mais est ce qu’il y a moyen de pallier ce souci ? 😅

    1. Coucou ! Merci pour ton commentaire petit chat ❀
      Le doigt c’est dĂ©jĂ  pas mal, ça prĂ©pare le terrain pour plus grand quand tu seras prĂȘte !
      Ça te donne cette sensation parce que tu as l’habitude de « pousser » , comme en allant faire đŸ’© en fait. Le plus difficile est de contrĂŽler le sphincter je trouve, pour ne plus avoir l’impression de faire đŸ’© Ă  l’envers.
      (Ouais, le glamour, je l’ai mangĂ© au petit dej)
      AprÚs, pour faire ça, faut que tu sois bien « vide ».
      Bisous bisous 😘

      1. Merci pour ta rĂ©ponse ! Oui je comprends bien ! Du coup on fait un ramadan surprise Ă  chaque fois ? 😂😂 parce que la poire Ă  lavement ça doit esquinter les intestins Ă  force non ?

        1. Faut juste faire un bon gros kakou et prendre une douche normale. Je n’ai jamais fait de lavement, et c’est de toute façon pas recommandĂ©.
          On va dire que la spontanĂ©itĂ© de la sodo … pas possible, faut un minimum de prĂ©paration.

            1. Moi je suis un homme hĂ©tĂ©rosexuel, mais j’adore l’anal, dans les 2 sens, dĂ©jĂ  moi en tant que pĂ©nĂ©trant avec ma partenaire mais aussi « ĂȘtre pĂ©nĂ©tré » souvent ce sont avec des plugs, dilatateurs, ou stimulateurs prostatiques.
              Je part du principe que pour bien sodomiser son ou sa partenaire, il faut tester soit mĂȘme pour connaĂźtre les sensations que ça procurent.

              ** TW : DĂ©tails pornographiques qui coulent juste aprĂšs! **

              Ce que j’adore lors de la pĂ©nĂ©tration avec un objet, c’est la sensation de dilatation et de remplissage que ça procure, et sentir le plug s’enfoncer dans les profondeurs, de mon intimitĂ©, cette soumission Ă  cet objet, le sentir s’enfoncer entre mes fesses, me laisser aller sans retenue, sans pudeur 
. Wahouu !!!!đŸ€Ș
              Je pense d’ailleurs que le cĂ©rĂ©bral y est pour beaucoup au plaisir ressenti
 mais notre prostate nous permets aussi de faire office « d’organe Ă  plaisirs » un peu comme un clitoris.
              Sinon en tant que « pĂ©nĂ©trant » c’est la sensation de ma verge qui s’enfonce cet endroit « un peu interdit » et d’entendre gĂ©mir de plaisir ma partenaire, favorise l’excitation dans cet orifice, et le clou final 
 c’est l’éjaculation dans le rectum au plus profond que ma verge peut aller entre ses fesses 

              Voir ensuite mon sperme couler de son anus du trop plein de son rectum, si en plus on voit le sphincter se contracter sous les spams de l’effet de la sodomie 
. Quel belle rĂ©compense de complicitĂ© !!! đŸ„°
              VoilĂ  en espĂ©rant, vous avoir donner envie Ă  vous aussi d’expĂ©rimenter ce merveilleux orifice que chacun d’entre nous est attribuĂ©.

              1. Salut Jean Luc!
                L’orientation sexuelle n’a rien Ă  voir avec les pratiques sexuelles qu’on apprĂ©cie ou pas. On a tous‱tes un cul, donc on peut tous‱tes en profiter!
                Les commentaires dĂ©taillĂ©s ne me font pas spĂ©cialement envie, je ne suis pas rĂ©ceptive a l’érotisme Ă©crit. Mais votre texte plaira sans doute Ă  quelqu’un d’autre qui passe ici, cet article plaĂźt beaucoup de maniĂšre gĂ©nĂ©rale!
                À bientît 😘

            2. Article trÚs intéressant !!

              Je le ferait tourner 🙂

              J’ai envie de partager quelques notions personnelles sur le sujet, c’est un peu spontanĂ©, j’espĂšre que ça ne sera pas de la rĂ©petition.et que je ne serais pas relous

              Pour ce qui est de la préparation au niveau de la digestion il y a pas mal de méthode.

              On peut manger lĂ©ger la veille, ça permet de pas trop se charger les intestins. Et de bien manger le jour j, pas besoir de se restreindre ça mettra 8-10h Ă  arriver dans le colon. (Cf : je sais plus oĂč sur internet).

              On peut privilégier des aliments mous et non irritants (purée, légume épluchée et épépinnés. . . ). (Cf : reportage de rue 69 sur la fistiniÚre)

              Pour le lavement, j’ai beaucoup lu d’avertissement de ne pas en faire trop souvent, de faire attention Ă  faire ça bien. Mais pas de dĂ©conseille gĂ©nĂ©rale.

              C’est vrai que c’est pas recommandĂ© par ce que pas du tout indispensable, contrairement aux recommendations qu’on peut faire quant au besoin de se prĂ©parer et de dĂ©dramatiser les accidents Ă  base de matiĂšre fĂ©cale ^^.

              Il ya plein de ressources pour se faire une idĂ©e personnel et il faut bien suivre ses propres sensation, si le lavement est une gĂȘne => on en fait pas.

              Si le lavement vous convient, utilisez des outils adaptĂ©s Ă  ça : la poire, embout de douche prĂ©vu Ă  ça . . . Perdez pas de temps avec de la bricole pas adaptĂ©e. Je parle d’expĂ©rience.

              Enfin il y a une super alternative protection et hygiĂšne : les gants en latex !

            3. Hello merci pour cet article trùs vrai 🙂

              Je suis pour ma par un mec, hetero mais j’avais envie de dĂ©couvrir le sexe avec un mec pour pas rester bĂȘte

              J’ai donc eu un plan sans lendemain avec un mec rencontrĂ© sur internet. Et aprĂšs une bonne prĂ©paration j’ai eu ma premiĂšre sodomie. Je me suis senti rempli, et j’ai trĂšs trĂšs vite joui, c’était incroyablement bon et pas douloureux du tout!

              J’ai eu encore plus de sensation qu’avec une fille, je ne pensais vraiment pas que ça serait le cas

              1. Salut!
                J’ai beaucoup de mal avec « je teste avec un mec pour pas rester bĂȘte ». Ce n’est pas ĂȘtre bĂȘte de ne pas vouloir essayer, chacun‱e ses choix.
                -fille +femme.
                L’essentiel est que l’expĂ©rience t’ait plu! Il n’y a aucun rapport entre l’orientation sexuelle et le plaisir anal. On peut ĂȘtre hĂ©tĂ©ro et aimer l’anal.

              1. J’aurais jamais cru, vu que tu vends des sextoys anaux. Tu as signĂ© ton commentaire avec l’URL de la rubrique anal de ton shop. Étrange de vendre des produits que l’on n’ose pas utiliser non?

                (Ce n’est pas la premiĂšre fois que tu commentes mon blog, et non, je ne te laisserai pas faire ta pub sur le mien par le biais de commentaires. Tu as laissĂ© le lien vers ton shop le 5 et le 6 mai dans ton nom. Tu ne m’en voudras pas de l’avoir dĂ©libĂ©rĂ©ment supprimĂ©, je n’aime pas qu’on se serve de mon travail pour faire sa pub avec des commentaires de merde. Il y a des façons plus civilisĂ©es de gagner en visibilitĂ©. Comme proposer quelque chose comme un Ă©change de lien, une review, un espace publicitaire
 mais tu as prĂ©fĂ©rĂ© profiter en espĂ©rant que je ne m’en rende pas compte. LoupĂ©. Et si tu demandes un partenariat par la suite, tu peux te mettre ma rĂ©ponse au cul, sans lubrifiant et avec du verre pilĂ©. Cependant, merci, je laisse tes commentaires. C’est bon pour mon rĂ©fĂ©rencement )

Nouveau commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.